Les Journées Mondiales de l'absurde, ça sert à quoi?

A rien, si ce n'est à glorifier à grands renforts de blabla et de visuels longuement travaillés et réfléchis les causes que vous ne verrez jamais ailleurs, ou que vous n'auriez jamais dû voir ailleurs...

lundi 10 octobre 2011

1ère Journée Mondiale du stagiaire

Après le/la baby-sitter, voici enfin la Journée consacrée aux stagiaires. C'est tellement bien, un stagiaire! Philosophiquement, ça permet à un jeune de faire ses armes dans une profession, un domaine, de valider son intérêt pour le secteur qu'il a choisi et d'en découvrir les diverses facettes; et pour l'entreprise, le stagiaire amène du sang neuf, des idées nouvelles, une obligation de s'arrêter un instant pour transmettre expérience et savoir-faire, mais surtout, passion, au nouveau venu. C'est ça, l'effet "stagiaire".

Bon, on sait tous que je déconne. Un stagiaire, pour une entreprise, c'est pratique et pas cher. C'est de la main-d'oeuvre à bon marché à laquelle on peut confier les basses besognes. Ou alors, c'est le type qu'on utilise comme un employé normal, qui n'ose pas refuser les heures sup et qui ne reçoit évidemment aucune prime en cas de succès: déjà qu'on lui offre une chance de se faire une expérience, il voudrait pas des sous, en plus??!! Non mais, sans blaaaaaaaague?! Le stagiaire, il fait les cafés, les photocopies, il a de grandes compétences d'archiviste, plus rarement de recherchiste, et quand on le met sur un projet, c'est pour le facturer au même prix que les employés normaux.

Faut dire qu'un stagiaire, si on veut vraiment lui apprendre des trucs, c'est chronophage! Former les gens, ça veut dire les encadrer, les superviser, leur expliquer et accepter que les choses prennent plus de temps, y compris pour le responsable du stage qui délaisse un peu ses activités habituelles. Du coup, y a des stagiaires qui se professionnalisent, qui enchaînent les stages les uns après les autres (comment ça, des jobs à durée déterminée, mais en moins bien payés? Mauvaises langues!) Non mais oooooooh, un stagiaire, ça doit arranger l'entreprise, pas le stagiaire!

Sauf aujourd'hui. Aujourd'hui, c'est la Journée Mondiale du stagiaire. Pour la peine, t'as le droit de partir à 20 heures, pour une fois. Allez file, stagiaire, c'est cadeau de la maison...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Enregistrer un commentaire